Payez en 3X ou 4X sans frais & Livraison offerte à partir de 500€ d'achat !

Comment bien éclairer son îlot de cuisine ?

Choisir d'installer un ilot dans sa cuisine, c’est un choix à la fois esthétique, pratique et fonctionnel. Dans une cuisine spacieuse, l’îlot de cuisine va servir à structurer et organiser l’espace. Dans une cuisine plus petite, il permettra de gagner de la place et de créer du volume, qu’elle valorise.

Pour une pièce de vie ouverte, l’îlot de cuisine permet de délimiter le coin cuisine des autres espaces de vie comme le salon ou la salle à manger. Il s’agit d’offrir une surface supplémentaire pour la préparation des repas et faire la transition entre l’espace cuisine et la zone salon/salle à manger. L’îlot de cuisine a la cote car il présente de nombreux avantages et son emplacement est un lieu de vie à part entière.

La tendance aujourd’hui est à l’ouverture sur les autres espaces.La problématique principale est de délimiter les lieux et de trouver une solution d’aménagement harmonieuse. La cuisine américaine est une pièce complètement ouverte sur une autre. Elle possède un côté indéniablement pratique car le bar qui sépare les deux endroits est idéal pour s’attabler, échanger, participer ou discuter.

D’autre part, cet îlot constitue un plan de travail supplémentaire, ce qui est très utile. L’inconvénient, c’est qu’il est impossible de se cacher et de laisser la cuisine en désordre. Le gros avantage, c’est de ne rater aucun moment avec la famille ou les invités, le salon ou la salle à manger ne formant qu’une seule et même pièce avec la cuisine, afin de partager des moments chaleureux de la préparation à la dégustation. La participation et la convivialité seront au rendez-vous et cet îlot mettra un trait d’union entre ces deux endroits essentiels où l’on vit et où beaucoup d’évènements se passent. De plus en plus, on a envie d’ouverture, de modularité, ce qu’apporte naturellement un îlot de cuisine.

Quels luminaires choisir pour un îlot de cuisine ?

Il est préférable d’utiliser des lampes simples, de forme et de couleurs douces. Le verre semble être le matériau idéal, aérien, poétique et qui accroche le regard. Les coloris sont à choisir avec soin puisque l’îlot de cuisine est partagé entre le salon et la salle à manger, afin d’harmoniser le décor. Selon le choix de décoration, vous pourrez carrément oser la couleur, dynamique pour votre luminaire de cuisine afin de donner un véritable coup de fouet à l’ambiance générale.

Ce choix va aider à créer une sensation d’ouverture, aérer visuellement les deux pièces et agrandir les espaces. L’originalité reste une affaire personnelle, propre à chacun.
En effet, une suspension en verre transparent semble bien appropriée mais les couleurs donnent du style et c’est vraiment une affaire de goût… Les coloris osés, les formes nouvelles ou des matériaux peu utilisés sortent de l’ordinaire et par exemple, un lustre blanc, une suspension orange en imitation ciment ou béton, en métal cuivré sont les grandes tendances du moment.

Les suspensions ajourées vont apporter beaucoup d’harmonie. En ce qui concerne les matériaux, le cuivre, le ciment, le béton, le métal, le verre, l’or et l’argent pourront s’adapter à tous les styles et la combinaison de tous va fonctionner à merveille. Certains vont préférer une lumière tamisée qui engendre une ambiance de cuisine et de salon/salle à manger cosy et reposante pour mieux profiter des repas en famille ou entre amis.

Quelle puissance choisir pour éclairer un îlot de cuisine ?

Les suspensions ainsi que certains lustres sont les éclairages les plus répandus et idéaux, notamment pour un îlot-bar consacré à un coin repas ou à apéritif ou simplement un endroit pour étudier ou travailler. Optez pour un éclairage blanc chaud de 3000 kelvins environ pour un éclairage général d'ambiance. L'éclairage fonctionnel pour bien travailler sur son plan de travail nécessite quant à lui un éclairage blanc neutre, situé entre 4000 et 4500 kelvins.

Pour les amateurs de classique et de méthode, plusieurs suspensions peuvent être alignées verticalement et horizontalement et à égale distance les unes des autres. Vous pourrez ainsi avoir des suspensions moins fortes en kelvin mais couplées avec d'autres. Le nombre variera selon la longueur de l’îlot de cuisine et l’effet souhaité.

Si la cuisine est très sobre, un duo de suspensions design ou de lustres va apporter un  peu de peps et de design. A la recherche d’originalité, les luminaires peuvent être disposé à des hauteurs variées. On peut également moduler les espacements en optant, de préférence, pour des modèles d’une même gamme de différentes tailles. On peut même les placer en quinconce. Une suspension de forme allongée, dotée de plusieurs points lumineux peut être une bonne solution.

Comment bien placer une suspension ou un lustre au-dessus d’un îlot de cuisine ?

Il est conseillé de les placer à une distance de 80cm au dessus de l’îlot, en les rehaussant légèrement, surtout s’il est utilisé comme un coin repas pour un éclairage moins puissant et moins ciblé. La suspension équipée d’un variateur d’intensité est une alternative très judicieuse et pratique puisqu’il permet de modifier la puissance lumineuse en fonction des besoins, des envies et des moments de la journée, l’ambiance rendue sera alors spécifique et personnalisée. Si votre îlot est assez petit (1,5 à 2,5 mètres), deux luminaires suspendus sont suffisants.


ASTUCES

Les suspensions sont déconseillées si l’îlot comprend des plaques de cuisson centrales, en raison de l’espace occupé par la hotte et pour éviter un rendu trop chargé.
Pensez aux spots ! Ils apportent un éclairage plus important et plus facile à travailler que les suspensions et ils offrent un bon rapport qualité-prix.